Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Malo-net


à propos de l' "à propos"...

Je n'écris pas tout ça pour trouver un prétexte pour m'étendre au sujet de ma personne, mais seulement parce que les critiques sont toujours situées, elles proviennent toujours d'un certain point de vue. La moindre des choses, du point de vue de l'honnêteté intellectuelle, c'est que vous sachiez à peu près à partir de quel endroit provient la critique. On ne comprend pas un énoncé de la même manière lorsque l'on ne sait pas d'où il vient.

I. Pourquoi "L'Excroissance" ?

C'est un nom de blog qui peut sembler bizarre, à première vue. On pense tout de suite à un mauvais calembour sur la croissance et la décroissance. Il y a de ça. On pense aussi à un truc qui a poussé naturellement, lentement; d'abord une petite boursoufflure sur la croûte lisse, puis, petit à petit, quelque chose qui prend de l'ampleur, jusqu'à avoir sa propre forme et être devenu un élément à part entière. Il y a un peu de ça aussi. Mais si c'est un élément, ça reste l'élément d'un certain ensemble, et non pas "une et indivisible" (comme le proclament si fièrement certains...).

Alors, qu'est-ce que c'est que ce blog et que ce titre ?

Premièrement, un peu d'histoire.

J'ai commencé sur le net par mon site, qui présente mes activités musicales et de recherche sur les claviers d'accordéon. Puis j'y ai ouvert un forum, d'abord pour tester ma traduction en breton de phpBB, puis pour lancer des débats en breton sur des sujets de société. Les lignes directrices de ce forum étaient: échanges d'informations en breton sur des sujets, éventuellement militants, mais qui ne concernent pas la Bretagne ni le breton (il y a assez d'autres sites pour ça). Puis j'ai ouvert une page MySpace, que j'ai vite refermée. J'avais de bonnes raisons de fermer cette page, et je ne voulais pas les taire, et qu'elles restent dans l'ombre. Je voulais les faire connaître. Mais ni mon site ni mon forum ne semblaient appropriés pour cela. Il me fallait quelque chose plus adapté à l'esprit et au format du texte que je préparais à propos de MySpace.

C'était en plein pendant le mouvement anti-LRU (avant ma gueule de bois) et je cherchais aussi un endroit pour mettre à disposition les travaux de lecture et de présentation de la loi que j'avais faits pour le campus de Rennes1. Je les ai mis sur le wiki du mouvement, mais je voulais aussi trouver un endroit où ils resteraient dans leur forme originale.

Bref, un nouveau besoin se faisait sentir, celui de trouver quelque part où présenter des textes finis, personnels, et engagés; et il fallait pour cela quelque chose d'indépendant de ce que j'avais déjà mis sur le net. Voilà donc comment est né ce blog. Petit à petit sont arrivés d'autres textes, certains en breton (des reprises d'articles de bremañ ou bremaik), d'autres sur le formatage des imaginaires et des comportements, sur les polémiques qui agitent la Bretagne militante, etc...

Je pensais que HautEtFort était sans publicité et plus engagé que cela, j'ai eu la mauvaise surprise de voir de la publicité et un état d'esprit proche de celui que je critique sur MySpace, mais pour l'instant j'y resterai quand-même.

Voilà pour la partie du "truc qui a poussé tout seul petit à petit, en se détachant du tronc".

...Mais encore ?

En ce qui concerne le rapport éventuel avec des concepts comme "croissance et décroissance", il est vrai que j'ai été sensibilisé aux critiques de la croissance. Pourtant, présenter la décroissance comme une fin en soi ou comme le seul outil de transition vers une autre société me paraît périlleux. Je préfère lorsque l'on parle d'une logique "qui sort de celle de la croissance", une logique "ex-croissante". Si nous devons nous affranchir du dogmatisme de la croissance, ce ne doit pas être pour en créer un nouveau, mais bien pour nous libérer l'esprit !

Voilà pourquoi je parle plutôt d'ex-croissance que de décroissance, et que je ne fais de la décroissance ni le premier pas vers ni le but ultime d'une transition de société, mais plutôt une manière de refléchir pertinente qui nous libère d'un certain imaginaire publicitaire qui voudrait nous transformer en machine à consommer des produits standardisés.

Aujourd'hui, ce nom de blog n'est peut-être plus approprié aux évolutions actuelles de mes positions. Mais tant pis.

II. Les grands principes auxquels j'adhère

Politique et environnement :

  • Il y a eu une époque où je fus adepte du courant de pensée de la décroissance. Aujourd'hui je m'en suis partiellement détaché, non pour retourner vers la croissance, mais pour privilégier un questionnement politique plus large qui engloberait la question environnementale. Dans cette optique, j'aime bien Ivan Illich (sur lequel j'ai fait un mémoire de philosophie que vous pouvez me demander par mail) et Guy Debord.
  • Je m'intéresse aux expériences autogestionnaires, participatives, et collaboratives en tous genres, sans avoir d'avis tranché sur la société idéale. Je ne crois pas aux lendemains qui chantent et apprécie les alternatives locales dans leur pluralité et leurs imperfection.

Sciences humaines et philosophie :

  • Je suis étudiant en sociologie et en sciences du langage à Rennes. J'ai aussi fait des études de philosophie et de breton.
  • Je m'intéresse aux sciences humaines, et particulièrement à la psychanalyse et la sociologie. Je m'intéresse aussi à l'épistémologie des sciences humaines, notamment l'approche constructiviste et la Théorie de la Médiation.
  • Je m'intéresse aux questions de sociolinguistiques, appliquées à la langue bretonne notamment : politiques linguistiques, querelles d'orthographes, néologismes, façonnement de la pensée par l'utilisation d'un langage particulier (novlangues et langues de bois, ...)

Musique :

  • Je joue de l'accordéon bisonore dit "diatonique", du clavier et du melodica. J'ai commencé par la musique traditionnelle bretonne, mais depuis je me suis aussi tourné vers les musiques improvisées en tous genres. Ce que je fais aujourd'hui est particulièrement difficile à classer ou à décrire, mais ne ressemble probablement pas à ce que vous pouvez avoir comme idée sur l'accordéon. Vous pouvez aller voir mon site pour vous faire une idée.
  • Le groupe dans lequel je joue principalement est Le Trio Virtuel.
  • Je refléchis aussi sur les claviers d'accordéon pour trouver des systèmes qui allient les particularités du diatonique et les possibilités du chromatique. Voir la page de claviers pour plus de détails.

Vie quotidienne :

  • J'essaie d'appliquer les principes de simplicité volontaire dans ma vie quotidienne.
  • J'ai traduit des logiciels libres (phpBB, SPIP principalement) en breton pendant mon temps libre, mais aujourd'hui je n'ai plus vraiment le temps de suivre les mises à jour.
  • Je m'intéresseaux questions de propriété intellectuelle,aux licences libres, etc.
  • Je suis sensible à l'accueil de plus en plus indigne que notre pays fait aux immigrés.
  • Je suis engagé au sein de l'éducation populaire en tant que directeur de colonies et formateur BAFA en breton pendant l'été : c'est pour moi une occasion de compléter les carences du système scolaire par une "éducation" ludique, pratique, et engagée.
  • En ce qui concerne la maîtrise des outils pour l'édition sur internet, je suis dans la logique DIY (Do It Yourself) : en savoir assez pour pouvoir faire quelque chose de personnel sans dépendre de prestataires de servicese aux dents longues et qui nous désautonomisent.
  • etc.